Logo des Francas

100 000 expressions et dialogues en Gironde

Les Francas lancent une dynamique qui permettra à 100 000 enfants et adolescents de s’exprimer sur leurs conditions de vie, d’éducation et d’action et de dialoguer avec des décideurs publics et associatifs.

Alors que la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) a 30 ans en 2019, que les droits d’expression et de participation reconnus aux enfants et aux adolescents ont 30 ans, il reste encore beaucoup à faire pour qu’ils soient associés à toutes les questions qui les concernent.

L’éducation, l’action éducative, sociale et culturelle sont des questions qui les concernent pour deux raisons : d’une part, parce qu’ils sont les premiers acteurs de leur éducation, d’autre part, parce que toute action éducative a une visée transformatrice de leurs conditions de vie, d’éducation et d’action.

Les Francas de la Gironde participent à cette dynamique et organisent cette démarche d'expression et de dialogue à différents niveaux :

  • Au niveau des centres de loisirs éducatifs :

Tout au long de l’année 2019, les enfants et les adolescents que nous accueillons, dans les structures dont nous assurons l'animation et la gestion pour le compte de collectivités, ou dans les structures adhérentes de notre fédération en Gironde, vont pouvoir participer à des animations permettant de recueillir leurs expressions. Il s'agira ensuite d'animer des dialogues avec les responsables de ces structures, ou encore, avec les élus locaux.

  • Au niveau départemental :

Nous organiserons également plusieurs forums locaux et départementaux, espaces de dialoguie entre des enfants et adolescents issus d’autres d'une part, et des décideurs publics d'autre part. Rendez-vous sur l'agenda de ce site pour consulter les dates des prochains forums.

  • Au niveau national :

Des enfants et d’adolescents vont pouvoir partager leurs expressions et dialoguer avec des acteurs éducatifs, dont des élus et des représentants institutionnels lors du Festival International des Droits de l’Enfant et de la Citoyenneté (FIDEC) à Paris du 22 au 25 octobre 2019. Une délégation girondine d’une dizaine d’enfants et d’adolescents sera constituée.

Les Francas de la Gironde profitent de cette dynamique pour réaliser un recueil départemental qui sera largement diffusé auprès de nos partenaires. Les enfants et les adolescents pourrons apprécier leurs contributions dans ce recueil qui sera également diffusé au sein des structures des Francas de la Gironde début 2020.

La parole aux enfants

Article publié sur SudOuest.fr le 12/04/2019 à 3h55

les enfants et les familles ont visionne le film du projetÀ l’été 2018, avec sa convention Ensemble pour l’éducation, l’association Les Francas a lancé une dynamique nationale qui va permettre, d’ici à la fin 2019, à 100 000 enfants et adolescents de s’exprimer sur leurs conditions de vie, d’éducation, d’action et de dialoguer avec des décideurs publics et associatifs. Objectif : que ces expressions soient prises en compte pour enrichir la qualité des projets locaux d’éducation.

« L’idée est de discuter avec les enfants pour qu’ils puissent évoquer leurs idées, souhaits et besoins, les exprimer par le biais de différents supports afin de formuler des propositions pour améliorer leurs conditions de vie », explique Stéphane Arlot, coordonnateur pédagogique des Francas de Cenon.

« Et toi, que deviendras-tu ? »

Ainsi, l’équipe de l’accueil périscolaire Francas de l’école Jules-Guesde, en partenariat avec l’association d’éducation à l’image Les Embobinés, représentée par Maud et Lara Jaskula, a mis en place un projet vidéo de recueil sur la vision des enfants de leur vie dans 30 ans. Les intervenants des ateliers poésie et gravure d’art ont été associés au projet afin de donner une autre dimension.

Lundi et mardi, avaient lieu à l’école la projection d’« Et toi, que deviendras-tu ? » et l’exposition des œuvres réalisées par les enfants, en présence des différents participants et de leurs familles. Sirine, qui n’a pas participé au projet, demande s’il y aura une autre vidéo. Carole Videau, responsable pédagogique de l’accueil périscolaire, répond « Oui, mais sur quels autres sujets ? » Les propositions ont fusé, dont celle de Youness, « Les futurs métiers dans 30 ans ».

En attendant, une seconde présentation aura lieu en juin à laquelle seront invités les partenaires éducatifs et les élus, afin d’échanger autour de ce support vidéo.

Lien direct vers l'article

Nouveaux élus au CMJ de Salleboeuf

Article publié dans SudOuest le 13/11/2018 à 3h54 par Francis Gérard.

la nouvelle equipe en place pour deux ansSamedi, s’affairaient dans la salle du Conseil les membres sortants de l’équipe des 20 enfants du Conseil municipal jeunes (CMJ). Ils s’appliquaient à rédiger des affiches recensant les initiatives réalisées au cours des deux années de mandature. Il en ressort une forte implication lors de commémorations, événements municipaux et actions caritatives comme le Téléthon et l’aide aux sinistrés de Saint-Martin.

Une occasion pour le maire, Marc Avinen, et son conseil, de souligner leurs engagements et leur travail encadré par Ronan Paugam, animateur des Francas. Ils ont également été soutenuspar des conseillers municipaux : Marie-Odile Dasque (instigatrice du CMJ en 1995), Juliette Dupuy et Jean-Claude Wegmuller, également conseillers municipaux.

Sur les vitres, étaient placardées les 13 professions de foi des nouveaux élus. Parmi les propositions : la création d’un city stade, des jeux supplémentaires dans le square, l’interdiction de fumer devant l’école pour les parents de fumer devant l’école, des activités pour les personnes âgées, la Fête des voisins, la sécurité et l’embellissement de leur village. A n’en pas douter, ils se veulent à l’écoute des camarades qu’ils représentent, et veulent faire entendre la voix des jeunes.

Informations : Ronan PAUGAM, animateur départemental - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience