Logo des Francas

Les membre de l'ATEC "Les Plajistes" à Cadillac partagent leurs expériences.

Gwendoline, 16 ans, presidente de l'association 

Pourquoi as-tu voulu être membre du bureau de l’ATEC ?

Ça m’intéressait d’être présidente, je me suis dit que ça pourrait me permettre de prendre des initiatives, de faire des choses sans qu'on me demande. C'est pour moi, pour grandir un peu, pour avoir plus de responsabilités. Sébastien nous a demandé qui voulait être président, trésorier ou secrétaire puis après on a fait un vote. Au début ce n’était pas moi la présidente mais celui qui était président il ne prenait pas beaucoup d’initiatives, on a donc refait un vote et c’est tombé sur moi.

Que dois-tu faire pour assurer ton rôle de présidente ?

  • Prendre des initiatives
  • Montrer l’exemple
  • Etre responsable
  • Savoir gérer un groupe. 

Je dois également présenter le projet, être le porte-parole, être en relation avec la mairie, les Francas. Puis aussi construire le dossier, les documents officiels de l’ATEC. C’est moi qui gère les papiers. 

Est-il difficile de prendre des décisions à plusieurs ?

Je ne trouve pas. Il y a des différends parfois mais après on discute et on arrive à trouver un accord. Il y a des hauts et des bas aussi, des complications mais pas tellement quand j'y pense. Lorsqu’il y a un vote, tout le monde accepte le choix final même si ce n’était pas leur choix de départ. 

Lire la suite

Voter pour faire barrage au Front national

signature elections 2017 cmjn

Communiqué de la Fédération nationale des Francas - Paris, le 26 avril 2017

Notre mouvement d’éducation populaire est attaché aux valeurs d'humanisme, de liberté, d'égalité, de solidarité, de laïcité, de paix et aspire à ce qu'elles irriguent la société tout entière et soient mises en pratique à travers les politiques publiques.
Notre mouvement agit pour une société fraternelle ouverte à la diversité, pour une société inclusive porteuse de progrès et de solidarité pour tous, pour une économie au service de l'humain.

Depuis toujours, et plus encore depuis 2002, nos militants sont engagés dans l'action éducative pour faire vivre chaque jour ces valeurs et cette perspective de société avec les enfants et les adolescents et répondre à leurs besoins économiques, sociaux, éducatifs et culturels.
L'arrivée de la candidate du Front national au 2e tour de l'élection présidentielle constitue de nouveau une menace pour la République, pour la démocratie et pour le vivre et faire ensemble sur les territoires.

Les Francas appellent l'ensemble de leurs adhérents à aller voter dimanche 7 mai 2017
et à encourager leurs amis, leurs proches, leurs parents, leurs voisins, tous les citoyens à faire de même, à s'exprimer pour faire vivre les valeurs et les principes de notre République, indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Ensemble, faisons barrage à l'élection de la candidate du Front national !

Le Bureau national

Élections 2017 : ensemble pour l'éducation !

Pour les élections 2017 : 21 proposition des Francas ...

Les Francas constatent que, dans la perspective des échéances électorales de 2017, les thèmes de la sécurité, de la stigmatisation d'une frange de la jeunesse, du rejet de l'immigration, du repli sur soi et de la peur de l'autre, d'un retour à des valeurs d'ordre sont largement portées par plusieurs candidats.

Or, les Francas revendiquent depuis leur création de faire vivre des valeurs dans l'action éducative : humanisme, liberté, égalité, solidarité, laïcité, paix. Dans leur projet « Avec les enfants et les jeunes, ensemble pour l'éducation ! », ils inscrivent leur action dans une perspective globale de société autour de six principes indissociables et déterminants pour permettre un développement durable.

brochure elections2017 francasEn tant qu’acteur majeur dans le secteur des loisirs des enfants et des adolescents, conscients de l'importance de l'éducation dans l'émancipation des citoyens, la Fédération nationale des Francas a élaboré 21 propositions afin d'interpeller l'ensemble des candidats républicains aux élections présidentielle et législatives de 2017 sur des enjeux qui concernent directement l'avenir de notre pays. Ces propositions constituent une base de dialogue avec les candidats et leurs équipes.

Fiers de nous engager chaque jour pour des valeurs et de proposer une perspective de société, nous appelons les candidats à s'engager s'ils sont élus :

  • Pour une politique nationale ambitieuse de l'enfance ;
  • Pour un État garant de politiques éducatives nationales et territoriales émancipatrices ;
  • Pour soutenir et reconnaître toutes les formes d'engagement ;
  • Pour construire la cohérence des temps et des espaces éducatifs ;
  • Pour développer la formation professionnelle des acteurs éducatifs.

 

... et avec le CNAJEP* : d'autres interpellations et un comparatif des programmes.

Le document d'interpellation du CNAJEP à l'occasion des échéances électorales 2017 s'appuie sur l'évocation d'un projet de société : « Le projet de société que nous voulons bâtir collectivement et que portent au quotidien les associations de jeunesse et d'éducation populaire témoigne d'engagements fondamentaux pour la cohésion sociale : ouverture aux autres, prévention et action éducative, liberté et reconnaissance de la capacité des citoyens à agir sur sa vie et la société, dialogue avec les citoyen.ne.s, mise en œuvre de politiques publiques permettant à toutes et à tous de vivre dans des conditions décentes…

À l'heure où les Français.e.s vont être invité.e.s à définir les grandes orientations qui structureront les politiques nationales et internationales pendant les cinq années à venir, le Cnajep demande aux candidat.e.s et futurs élu.e.s de se positionner sur trois grands défis :

  • reconnaître l'énergie citoyenne et les dynamiques associatives ;
  • relever le défi démocratique ;
  • bâtir une société solidaire.

Le CNAJEP propose également un comparatif des programmes des onze candidats à la présidentielle sur cinq thématiques : éducation, démocratie, jeunesse, vision européenne, vie associative.

* Association loi 1901, le CNAJEP est né en 1968 suite à la volonté de mouvements de Jeunesse et d’associations d'Education Populaire, appartenant à des horizons et à des secteurs d'activités très divers, de se rencontrer pour créer un espace de dialogue, de concertation et de représentation auprès des Pouvoirs Publics sur les questions concernant la Jeunesse et l'Education Populaire. Il réunit plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire dont les Francas.

  • 1
  • 2