Logo des Francas

Vivre une aventure collective avec les grands jeux

A l’école Léon Blum Elementaire à Floirac, la pause méridienne concerne chaque jour en moyenne près de 140 enfants qui se répartissent pour déjeuner en deux services : les plus jeunes mangent en premier, les plus grands en deuxième.

Floirac APS BE aventure collective 4 copyC'est un moment privilégié pour organiser des évènements spéciaux et thématiques comme les grands jeux. Nous les proposons le plus souvent avant chaque période de vacances scolaires et souvent sous la forme d’Olympiades.

Véritables temps forts, ces grands jeux nécessitent en amont un travail préparatoire important par l’équipe d’animation lors des réunions. Nous commençons par le choix d’un thème qui sera le moteur pour stimuler l’imaginaire des enfants et créer ainsi un engouement autour de l’évènement. Il doit être adapté et bien identifié au sein du groupe. Ainsi, lors des dernières olympiades organisées à l’école, les animateurs ont décidé de laisser les enfants choisir la thématique du grand jeu. Les nombreuses propositions ont débouché sur un vote. C’est le thème de Fort Boyard qui a été retenu. Les épreuves seront donc menées par les animateurs devenus pour l’occasion les maîtres du jeu de Fort Blumard , et seront pensées dans l’ambiance du jeu télévisé.

Le thème ayant été défini, nous réfléchissons à la forme du grand jeu et à ses modalités de participation : Est-ce qu’il s’agit d’une compétition entre différentes équipes d’enfants avec un classement final comme pour Blum Wars, olympiades sur le thème de Star Wars ou bien est-ce que nous favorisons la coopération ? Ainsi, si les différentes équipes se défient le temps des épreuves, elles doivent aussi unir leurs forces afin d’accéder à la victoire finale, comme pour Fort Blumard .

Ensuite, nous définissons la constitution des équipes : Est-ce au libre choix des participants, au hasard ou bien au choix de l’équipe d’animation ? Sont-elles fixes ou mouvantes tout au long de l’évènement ? Suivant l’objectif que nous cherchons à atteindre, ce détail n’est pas sans importance. Enfin, faut-il s’inscrire pour pouvoir participer aux épreuves ? Nous poursuivons en déterminant la durée du grand jeu. Afin de fédérer le groupe d’enfants, il nous faut définir un nombre de séances. A Blum élémentaire, les grands jeux durent en moyenne une semaine, soit quatre fois. Cependant, pour l’organisation des Travaux de Blum, olympiades revisitant les travaux mythologiques d’Hercule, deux semaines furent nécessaires.

Nous arrivons aux différents types d’épreuves que nous adaptons et varions en fonction de l’âge. Entre 6 et 10 ans, les besoins et les capacités ne sont pas les mêmes au sein du groupe d’enfants. De plus, certains enfants préfèrent des activités physiques ou sportives, alors que d’autres privilégierons davantage des activités calmes, faisant appel à la réflexion. Pour favoriser la participation de tous les enfants, les animateurs prennent en compte ces différentes caractéristiques et proposent tout au long de l’évènement, des types d’épreuves faisant appel à différentes facultés : vitesse, agilité, reflexe, réflexion, force, endurance. Ainsi, chacun y trouve son compte.

Nous arrivons à un détail important, l’étape de sensibilisation qui vise à faire adhérer les enfants au projet et à les motiver pour leur donner envie d’y participer. L’équipe d’animation commence par créer des affiches annonçant de manière énigmatique la thématique choisie ainsi que les dates retenues. Elles sont accrochées en général quinze jours avant le début des épreuves et relayées par une sensibilisation orale régulière lors des rassemblements en grand groupe. Parfois un objet est reçu et est présenté aux enfants. Ainsi, lors des olympiades sur le thème d’Harry Potter, les animateurs avaient réceptionné un mystérieux colis adressé par un certain professeur Dumbledore, convoquant nos jeunes apprentis sorciers à des épreuves magiques.

Une fois le grand jeu lancé, il faut pouvoir donner une lisibilité à la progression des participants et la mettre en valeur. Ainsi, afin d’entretenir l’intérêt de tous, nous affichons les scores s’il s’agit d’une compétition ou bien les indices s’il s’agit d’un grand jeu plus coopératif, après chaque séance sur une des vitres de l’accueil périscolaire ou du préau à la portée de tous.

Enfin, il nous faut donner une conclusion à l’évènement et le type de récompense obtenu, qu’elle soit individuelle ou collective. Pour s’achever avec panache, le grand jeu doit avoir un final mémorable avec, par exemple, une dernière épreuve décisive comme sur Fort Blumard, où les enfants, unis dans un même but, ont dû reconstituer les bons mots. A partir des lettres récoltées tout au long des différentes séances, tout un jeu de reconstitution a eu lieu face aux maîtres du jeu pour pouvoir prétendre à la récompense finale. Ce ne fut pas chose aisée. Le temps était limité et certains mots plus faciles que d’autres. Heureusement, ensemble, les aventuriers ont triomphé de cette ultime épreuve et ont ainsi pu repartir chacun avec une pièce du trésor. Lors des olympiades Harry Potter, les équipes ont reçu un trophée indiquant leur classement et exposé dans l’accueil périscolaire.

Par ailleurs, tout au long de l’évènement, les animateurs effectuent un travail d’évaluation mesurant la réceptivité des enfants aux différentes activités proposées. Une fois le grand jeu terminé, l’équipe en dresse un bilan. Les différentes remarques sont alors prises en compte lors de l’élaboration des jeux suivants.

A Léon Blum Elémentaire, les grands jeux rencontrent beaucoup de succès auprès des enfants et recueillent une forte participation du fait de leur caractère exceptionnel, car organisés une fois par période, et unique car le thème et les épreuves diffèrent à chaque fois. La mise en confinement impliquant la fermeture des écoles est venue perturber le lancement de notre prochain temps fort. Cependant, déjà planifié et organisé par l’équipe d’animation, ce sera l’occasion de se retrouver autour d’un temps fort où nous explorerons l’univers des contes.

Contact : Aurore HIRTZ - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Accueil périscolaire Blum élémentaire à Floirac

Les derniers projets à Floirac

  • Confinés ... Alors, comment s’organise-t-on ?

    Confinés ... Alors, comment s’organise-t-on ?

    Le 11 mars 2020, tombe l’annonce du confinement sur l’ensemble du territoire français. Les accueils collectifs de mineurs, que ce soient les accueils périscolaires ou les centre de loisirs, ferment leurs portes et cessent leurs activités à partir du lundi 16 mars 2020.

    Lire la suite

  • On s’installe au Moyen-Age

    On s’installe au Moyen-Age

    A l’accueil périscolaire de Pasteur élémentaire à Floirac, les enfants font part d’une envie, celle de voyager dans le temps et, plus particulièrement, de retourner à la période du moyen-âge.  Un voyage, certes, qui ressemble plutôt à un saut dans le monde l’héroïc fantasy, courant littéraire très prisé où dragons, princesses et mages se côtoient.

    Lire la suite

  • Vivre une aventure collective avec les grands jeux

    Vivre une aventure collective avec les grands jeux

    A l’école Léon Blum Elementaire à Floirac, la pause méridienne concerne chaque jour en moyenne près de 140 enfants qui se répartissent pour déjeuner en deux services : les plus jeunes mangent en premier, les plus grands en deuxième.

    Lire la suite

    Nos partenaires à Floirac

    • Ville de Floirac

      Ville de Floirac

      La Ville de Floirac a confié l'animation et la gestion des accueils périscolaires à l'Association départementale des Francas de la Gironde depuis 1988, et dans le cadre d'un Service Social d'Intérêt Général depuis janvier 2015.

      Visiter le site

    • CAF de la Gironde

      CAF de la Gironde

      Dans le cadre d'une convention avec les Francas de la Gironde, la Caisse d'Allocations Familiales de la Gironde (CAF) participe au financement des temps périscolaires et extra-scolaires par le versement d'une prestation de service ordinaire proportionnelle à la fréquentation effective des centres de loisirs et accueils périscolaires. La CAF assure également le financement de certains projets d'investissement.

      Visiter le site

    Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience