Logo des Francas

Grandir à loisir(s)

Depuis le début du confinement, nos équipes ont proposé chaque jour, des activités à faire en famille dans le cadre du dispositif Grandir en Famille. Ces fiches d'activités sont disponibles sur la page facebook de l'association et sur le padlet dédié.

Dans le contexte particulier débuté le 11 mai, l'inventivité des professionnels de l'animation est mis à l'epreuve pour assurer le bien-être des enfants et les enjeux socio-éducatifs de leur parcours, bousculés par des règles sanitaires strictes mais nécessaires. Les Francas de la Gironde mettent toute leur expérience pour venir en soutien aux professionel·le·s  à la mise en place d'activités tout en assurant un cadre bienveillant et rassurant pour les enfants. De cette dynamique est né le dispositif Grandir à Loisir(s). 

Depuis le 08 juin et chaque semaine, nous proposons des dossiers thématiques, en téléchargement libre :

Grandir Loisirs 12

 

Lundi 08 juin : pdfParcours Scientifique 

Lundi 15 juin : pdfParcours Arts et Patrimoine

Lundi 22 juin : pdfParcours Environnement

Lundi 29 juin : pdfParcours Philosophie

Lundi 06 juillet : pdfParcours Activités physiques et de plein air

Lundi 13 juillet : pdfParcours Numérique

Six mois pour réussir le Sésame vers l’emploi

Drop de béton lance un appel à candidatures pour l’édition 2019 de la préqualification sports et animation. Jeunes adultes et allocataires du RSA sont concernés.

Article publié par SudOuest.fr le 05/04/2019 à 3h54 - Olivier Delhoumeau

alain charrier et clement boudignon attendent les candidatures avant de lancer la selectionAccompagner des jeunes visant une qualification professionnelle d’encadrement dans le sport ou l’animation, tel est l’objet du dispositif Sesame. En Gironde, rares sont les organismes de formation à le proposer avec le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports. L’association Drop de béton (DDB) en fait partie. Elle en sera cette année à sa quatrième édition, avec quelques nouveautés à la clé.

S’agissant de la terminologie tout d’abord, « nous étions auparavant sur de la préformation. On parle aujourd’hui de préqualification », indique Clément Boudignon, responsable communication de DDB. Plus important, le dispositif s’adressera à un public plus large. « Nous étions jusqu’à présent sur une tranche de 17–25 ans. Nous ajoutons cette année des allocataires du RSA (revenu de solidarité active) grâce au soutien du Conseil départemental », précise Alain Charrier, chargé des projets stratégiques. Ce faisant, la promotion 2019 ne comptera plus 12 mais 18 personnes.

Formation théorique et pratique

Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà faire acte de candidature. Le formulaire d’inscription est disponible sur le site www.drop-de-beton.fr. Il est également possible de s’adresser directement aux permanents de Drop de béton siégeant à la Maison des associations. Une phase de recrutement sera mise en œuvre. « On ne demande pas aux gens d’être des sportifs de haut niveau mais d’avoir simplement une appétence pour ces deux domaines. Avec l’idée d’un projet professionnel que nous aiderons à faire mûrir », indiquent les responsables. L’idéal serait de pouvoir bâtir un groupe complémentaire avec des jeunes, des moins jeunes, des hommes, des femmes, des personnes valides, d’autres atteintes d’un handicap.

La formation s’étendra sur six mois (du 13 mai au 20 novembre), en alternant cours théoriques, séances sportives, sorties culturelles et stages en été, avec le soutien des Francas et de la Ville de Mérignac. Des partenaires privés sont impliqués via des actions de parrainage.

La préqualification conduit bien souvent les bénéficiaires à passer gratuitement le Bafa (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) et le permis de conduire. Outre le rugby, d’autres disciplines de plein air sont abordées : football, surf, vélo… Il s’agit à l’arrivée de valider un projet d’insertion autour de l’animation et/ou du sport. À l’issue, certains font également le choix de s’orienter vers des qualifications professionnelles plus élevées : BPJEPS, CPJEPS, brevet fédéral…

Lien direct vers l'article

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience