Logo des Francas

Centre de loisirs éducatif et handicap

couv livret handicapLes Francas agissent pour une meilleure prise en compte de la condition enfantine et pour l’accès de tous les enfants et adolescents à l’action éducative, sur tous leurs temps de vie, et particulièrement sur leur temps libre.

Dans ce cadre, ils portent une attention constante à l’accueil des enfants en situation de handicap dans les centres de loisirs, et plus largement dans tous les espaces éducatifs. Depuis plus de trente ans, avec les organisateurs locaux de structures et d’activités éducatives pour l’enfance et l’adolescence, ils ont initié des démarches territoriales de mobilisation, d’animation et de qualification sur cette question.

Dans la période 2011-2014, les Francas ont engagé une réflexion pour poser des repères nationaux concernant l’accueil éducatif des enfants et des adolescents en situation de handicap dans les espaces éducatifs. Dans le cadre de leur projet 2015-2020, les Francas souhaitent formaliser leur approche de l’accueil éducatif des enfants et des adolescents en situation de handicap.

pdfLe livret Repères pour réfléchir et agir sur l'accueil éducatif des enfants et des adolescents en situation de handicap a ainsi été réalisé et édité par la Fédération nationale des Francas. Il constitue un document essentiel pour les éducateurs accueillant, dans leurs structures, des enfants et des adolescents porteurs de handicap. Vous y trouverez des informations légales, des repères, des ressources pour agir... et garantir l'accès aux loisirs éducatifs à tous les enfants ! Ce document est le fruit des premières réflexions collectives qui ont été menées, ces dernières années, lors de groupes et séminaires nationaux sur « l’accueil des enfants et des adolescents en situation handicap» rassemblant des représentants de plusieurs associations départementales et unions régionales.

Le projet d’éveil culturel « A petits pas… »

Ce projet permet, chaque année, aux enfants de Cenon de découvrir l’univers d’un artiste, autour d’une thématique en lien avec le prix littéraire jeunesse de la commune.

Les Francas de la Gironde assurent la coordination du comité partenarial qui pilote cette manifestation et rassemble des représentants de nombreuses structures du territoire (des multi-accueils, des écoles maternelles, des centres de loisirs, des accueils périscolaires, des structures du médico-social, etc).

Au sein de ce collectif qui se réunit mensuellement, les méthodes d’interventions des uns et des autres, leurs univers professionnels variés (enseignants, éducateurs, animateurs) contribuent à la richesse des échanges. Le mode de gouvernance permet un investissement fort et continu de la part des structures participantes. C’est le comité qui décide des orientations du projet avec le principe d’une structure = une voix. Il discute, élabore et valide les conditions de réalisation de chaque étape : quelle pratique artistique, quel artiste, quelle déclinaison de la thématique, etc.

Depuis deux ans et après plus de 20 éditions, le comité partenarial a souhaité innover en organisant une résidence d’artiste. Il s’agit d’enrichir les méthodes d’intervention en dédiant un espace, au sein d’une structure, à la pratique artistique de l’artiste sélectionné.

Ainsi, en 2017 ce sont environ 400 enfants âgés de 6 mois à 6 ans, issus de 16 structures différentes qui ont pu découvrir l’univers de la danseuse Cathy PETIT de la Compagnie Entresol sur la thématique « Ombre et Lumière ».

Le contenu de chaque atelier a été préparé entre les professionnels et l’artiste de façon à ce que l’intervention contribue au projet de la structure. Chaque groupe d’enfant a bénéficié de 4 heures d’atelier. Pour moitié de son temps, l’artiste s’est rendue dans les structures et, pour l’autre moitié, des ateliers ont été organisés sur le lieu de résidence : au centre de loisirs éducatif maternel La Ré d’eau, au sein duquel une salle est mise à disposition de l’artiste de janvier à juin. Cette année, pour compléter le parcours artistique, les enfants inscrits sur le projet ont pu profiter d’une représentation d’un spectacle de la compagnie.

La formation des participants est également un axe fort du projet. Au début du projet, les professionnels des structures participants vivent un atelier animé par l’artiste. Ce temps est enrichi par des interventions d’acteurs du champ culturel et de la petite enfance, sur des questions plus larges comme les conditions relatives à l’accueil des artistes en structure petite enfance.

Ce projet annuel est finalisé par un temps fort, au cours duquel les structures invitent le public à vivre une expérience artistique élaborée avec l’artiste en lien avec la thématique.

Après l’intégration au comité partenarial des institutions comme l’IDAAC et l’IEN qui interviennent techniquement, une des perspectives est d’intégrer les familles dans le comité partenarial composé exclusivement de professionnels à ce jour.

 

Graines de Philo : des formations, un réseau, des ressources, un festival

Une discussion à visée philosophique permet, à partir de son expérience, de la questionner, de réfléchir à ce qui construit son regard et de confronter la cohérence de son argumentation dans l’échange avec autrui. Intégrer une telle démarche permet de prendre le recul nécessaire sur toute activité et d'aider l’enfant à « grandir » dans son rapport à lui-même, aux autres, au monde, dans sa capacité à réfléchir à ses actions et à s’interroger sur ce qu’elles lui apportent.

Échanger ensemble sur des questions philosophiques, sans réciter un catalogue d’idées toutes faites mais en écoutant les différents points de vue, demande de se construire de nouvelles compétences. L’objectif n’est plus de « faire » mais d’apprendre à penser ensemble à ce que l’on a expérimenté, et à se construire des « habiletés de pensée » utilisables tout au long de sa vie. La démarche formalisée dans le projet Graines de philo, intégrable dans toute action menée, valorise l’expression des enfants et aboutit à la présentation de leurs réflexions philosophiques, qui deviendront à leur tour objets d’échanges avec d’autres enfants ou adultes, en premier lieu avec les parents.

Le parcours de formation s'organise autour de deux premières journées durant lesquelles les animateurs sont initiés à la pratique de la discussion à visée philosophique. Puis une troisième journée est organisée, aprés quelques mois de pratique avec les enfants, afin de doter les animateurs d'outils d'analyse et de nouvelles techniques d'animation qui leurs permettront de faire évoluer leurs pratiques.

Un festival annuel valorise les pratiques de Graines de Philo.

Contact 

Jérôme STRASBAULT, animateur départemental - 05 57 77 28 12 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience